Nos thèmes

  • Boutonidee


    Boutontabous


    Boutonplanb


    Boutonfausses


    Boutonservicespublics_2

juillet 2007

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          

Espace débats


Rechercher

Quelle rénovation ?

Vos liens

Enter your email address:

Delivered by FeedBurner

Syndication

Blog powered by Typepad

« Dormez tranquilles, on veille sur vous | Accueil | Traité simplifié : vers une Europe au rabais »

04 juin 2007

Commentaires

patrick

Laurent Fabius a l'air de rien peut-être réussi un joli coup dimanche soir sur le plateau de France 2. En demandant au ministre de l'économie Jean-Louis Borloo s'il était en mesure de promettre une non augmentation de la TVA, le socialiste a donné un bel argument de campagne à la gauche.
Borloo a botté en touche avec peu d'adresse,expliquant qu'en effet l'idée d'une TVA sociale n'était pas à exclure et que le candidat Nicolas Sarkozy ne s'en était jamais caché. Borloo a raison mais l'augmentation potentielle de la TVA pour compenser les allégements fiscaux n'a pas été un thème de campagne claironné et il n'est pas sur que les électeurs aient imaginé une augmentation jusqu'ici.
Julien Dray dès hier soir, Ségolène Royal de nouveau ce matin ont donc martelé l'injustice qui consistait à faire casquer à tout le monde les cadeaux faits à quelques-uns. S'ils parviennent à articuler un discours clair et non pleurnichard autour de la justice sociale plutôt que de conspuer la concentration des pouvoirs, les socialistes peuvent peut-être améliorer leur score au second tour.

La majorité n'est d'ailleurs pas sur ce point plus à l'aise ce matin qu'elle ne l'était hier soir. Eric Woerth a indiqué qu'elle n'était pas à l'ordre du jour mais c'est aussi lui qui avait indiqué avant d'être démenti par le président lui-même que la déduction des intérêts d'emprunts ne couraient que pour les prêts réalisés après le 06 mai 2007. Alain Juppé a lui été un peu moins clair " Nicolas Sarkozy se dit ouvert à une réflexion sur ce qu'on appelle la TVA sociale. Comment alléger un certain nombre de cotisations qui pèsent sur le travail et les transférer éventuellement, je dis bien éventuellement, sur une TVA sociale".


Titou

va voir sur le site et tu peux signer l appel. C est ce que j ai fait

Valdo Lydeker

On vous rejoint comment?

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.

Présentation

Participer à Avenir à Gauche

Les liens locaux